Mont Rochenoire

1ère Aile

guide-hs-reochenoire-1

Salut mes petits navets au miel ! Blackrock Mountain a ouvert ses portes il y a quelques jours et bon nombre d’aventuriers se sont précipités pour obtenir les délicieuses cartes proposées par la première aile de cette extension prometteuse. Mais qu’en est-il des vraiment hard core gamers ? Ceux qui désirent le combat et le défi ? Blizzard ne les oublie pas et propose donc un mode héroïque ! Des bosses gonflés aux stéroïdes vous attendent, alors autant être bien préparé !


 

Vous l’aurez compris, aujourd’hui je me propose de répondre à la question qui vous taraude peut-être, à savoir : comment que c’qu’on peut casser du gros nain s’i’ou plait m’sieur ?

Je vais donc vous présenter mes decks pour cette première aile en héroïque, puis expliquer un chouia comment aborder les différents affrontements.

BRM 1

 

 

Pour beaucoup de joueurs, le druide a été la clef pour venir à bout de cette aile, je ne fais pas exception. En effet, cette classe a la possibilité de suivre le rythme d’un boss supposé aller trop vite ou ayant des manas d’avance, ne serait-ce que grâce à sa mécanique de classe : le gain de mana.

  • Le premier boss de l’aile aura pour capacité d’invoquer automatiquement deux serviteurs de son deck et un du votre au début de son tour, la solution la plus simple étant de prendre un druide avec des tonnes de grosses créatures. Légendaires, thons, taunts, prenez les au kilo ! Pour ajouter un peu de fun, je suis parti sur une version alarm-o-god, le petit robot vous permettra de poser tout de même les gros serviteurs restés dans votre main, car l’intelligence artificielle ne le focus pas systématiquement. Vos serviteurs étant souvent bien meilleurs que ceux du boss, l’affrontement devrait se dérouler sans soucis. Le balayage est une arme de choix, car ce boss peut invoquer pour un prix ridicule une flopée de tokens 1/1 avec taunt, ne vous laissez donc pas ralentir. Vous pourrez retrouver une autre façon de faire ce boss sur le réseau du désormais célèbre Mamytwink, qui propose un chaman assez particulier, je ne vous en dis pas plus …
  • Le second boss risque de vous poser problème, en effet il commence avec 2 manas d’avance, autrement dit, il va pouvoir poser des légendaires à un rythme impressionnant. Deux solutions s’offrent à vous : construire votre deck pour détruire son board ou alors essayer de retourner la partie à votre avantage. Certains joueurs comme Savjz sont donc partis sur de mage frost, ce que j’avais essayé sans succès. Je me suis donc tourné vers la liste d’Amaz, qui me semblait très agréable et efficace. Vous avez de quoi retourner le board controle à votre avantage, tout en volant de bonnes créatures, grâce aux contrôleurs mentaux, et une fois un ancien de la guerre sur le terrain, la partie sera pliée. Un seul mot d’ordre : avoir le board aussi vite que possible. Notez que les acclimatations sont dans les deux premiers decks, simplement parce que la pioche ne va pas importer dans ces matches, seul compte le board.
  • Ce dernier boss … La majorité des joueurs ont utilisé le prêtre, pour de bonnes raisons, mais Reynald a lui utilisé un paladin, c’est une question de goût. Le prêtre sera le plus simple pour vaincre ce boss, boostez la vie de sa femme et/ou utilisez un alchimiste sur elle, tout ce qu’il vous restera à faire c’est une énorme créature ( doubler les PV + attaque égale aux PV ), et normalement ça devrait passer comme dans du beurre. Pensez à mulligan pour les cartes en lien avec les zones ennemis et la femme de notre cher Thaurissan, ces cartes sont les clefs du match.

J’espère vous avoir un peu aider sur le chemin vers le dos de cartes  » Dragon  » !

Si vous voulez discuter de cet article, n’hésitez pas à m’attraper sur le TS ou en jeu, je serais à votre disposition.

Peace ! – Teurteul#2320

 

2ème Aile

guide-hs-reochenoire-2

Salut les lapinous ! Blackrock Mountain récidive et nous propose une toute nouvelle aile qui vous récompensera par quelques cartes d’un intérêt discutable … Alors que peut-il bien y avoir d’intéressant dans cette aile ? Le mode héroïque pardi ! Blizzard commence à nous donner des adversaires de choix, des bosses du feu de dieu ! Enfin … techniquement c’est plutôt de la lave, mais bon …


 

Vous l’avez compris, aujourd’hui on fait tomber la chemise et on se lance à l’assaut du cœur du magma ! Chaud devant !

Voici donc les deck que j’ai utilisé pour cette aile en héroïque ( ils sont également utilisables en normal, bah ouais, c’est ça un deck building de qualité ) :

BRM 2

 

Les deux premiers bosses, Garr et Geddon, ont le potentiel pour vous faire passer un mauvais moment, il faut donc des decks adaptés au combat qui vous attend, ils ne vous pardonneront aucune erreur ! Ragnaros est un poil plus simple, mais ne le sous estimez pas.

  • Garr va poser énormément de créatures qui, une fois morte, vont vous infliger 3 dommages par créature semblable morte en même temps, autrement dit, votre vie va fondre vite, très vite. A moins que vous n’utilisiez un deck adapté ! J’ai donc choisi le prêtre pour ce combat, en particulier à cause de la dissipation de masse. Le but sera de silence/voler/soigner/détruire une par une ces créatures, afin de réduire le nombre de dommages qui vous seront infligés. Je considère que ce combat ne peut pas être gagner sans avoir votre dissipation au tour 4, ou en tout cas il serait trop dur de gagner sans, n’hésitez pas à concéder au tour 4 si vous ne l’avez pas, vous gagnerez du temps. Le deck est totalement fait pour contrer votre adversaire, le finish ne se fera que pas vos créatures ou l’une des siennes boostée à l’aide de la fameuse combo du prêtre.
  • Geddon est probablement le boss le plus dur de l’aile, ses 100 PV étant un premier argument dans ce sens, mais il peut également vous zoner pour 10 points de dommages, et vous infliger directement 10 dommages si vous ne jouez pas précisément sur la curve … Bref, c’est une saleté. Il vous faudra donc curver à la perfection. Et quel deck fait des sorties sans temps morts ni gaspillage de mana ? Le zoo ! Il vous faudra soit un drop 1 et un drop 3, soit deux drop 1 dans votre main de départ pour considérer le fait de pouvoir aborder la partie, si ce n’est pas le cas, recommencez. Jouer le zoo n’est pas très compliqué, je vous fais confiance pour toujours connexionner avant de jouer vos cartes si vous n’êtes pas sûrs d’utiliser tous vos cristaux de mana. La carte qui peut sembler étrange dans un zoo est l’âme gémissante, elle est présent pour contrer la bombe humaine que Geddon place parfois sur vos créatures, tout comme la puissance accablante. Une fois la bombe humaine posée sur l’une de vos créatures, vous devez impérativement la sacrifier en fonçant dans une autre créature, ou la silence à l’aide de l’âme gémissante, sinon, c’est la fin. Certaines autres classes peuvent jouer sur la curve, comme le paladin, mais je considère le zoo comme une valeur sûre !
  • Le problème majeur que vous pourriez avoir avec Ragnaros et son Chambellan est de ne pas avoir assez de dommages. Mais ne vous en faites pas, le deck est prévu pour que lors de l’activation d’une rage sanguinaire vous puissiez one shot votre adversaire. Le boss va souvent prendre le temps de trader vos créatures, c’est la raison pour laquelle je n’ai pas mis de tempêtes dans le deck, mais vous pouvez remplacer les éclairs si le cœur vous en dit, c’est une question de goût. Ce deck va vous permettre de remplir votre board et ainsi de ne jamais être sensible au pouvoir héroïque de Ragnaros, il ne l’activera pas tant qu’il y aura un trop grand nombre de cibles. Le deck tourne tout seul, contentez vous de remplir le board du mieux possible, un petit trade pour ne pas se faire déborder de temps en temps, et voilà, la seconde aile de BRM héroïque sera finie, un vrai jeu d’enfant !

Le niveau augmente peu à peu, je pense que nous avons tous hâte de voir ce que nous réserve la prochaine aile !

J’espère que cet article vous aura été utile, je suis comme toujours disponible si vous souhaitez en parler. 🙂

Peace ! – Teurteul#2320

 

3ème Aile

guide-hs-reochenoire-3

Salut bande de marshmallows ! Devinez quoi ? Cette nuit une nouvelle aile de Blackrock Moutain est sortie ! Oui, je sais, « encooore ».

Mais cette sortie, à défaut d’être surprenante, entretient un petit rituel bien sympathique : le guide du mode héroïque !

Et quel mode héroïque ! Le pic rochenoire nous propose des bosses gros, lourds, puissants, mais certainement pas le genre de créature à faire preuve de finesse. Soulevez un peu de fonte avant d’entrée dans cette aile, les affrontements seront musclés !


Les cartes données en récompense de cette aile ne seront pas particulièrement intéressantes, à l’exception de celle du paladin, alors autant utiliser cette aile pour avoir le dos de cartes du mode héroïque, qui vous demandera une victoire sur chaque boss de ce mode, ne nous mentons pas, c’est l’intérêt majeur de ces défis.

Détaillons un peu les choix de decks qui m’ont permis de tomber ces grosses bêtes :

BRM 3

 

Le mode normal pour Omokk et Rend pourra être fait avec des decks de tous les jours, alors que Drakkisath vous demandera déjà un deck semblable à celui du mode héroïque. Les deux autres bosses demanderont simplement un deck un poil plus adapté au up du pouvoir héroïque.

  • Omokk va détruire l’un de vos serviteur à chaque tour, vous pouvez donc prendre l’affrontement de deux façons différentes : utiliser des serviteurs avec charge ou utiliser des serviteurs  » increvables « . J’ai choisi un deck un peu entre les deux, mais qui a tout de même pour but de tuer Omokk assez rapidement. Vous pouvez partir sur des jeux un peu plus lents, comme chaman râle d’agonie ou paladin secrets, ces options seraient également viables. La liste chasseur que j’ai utilisée n’a rien de particulier une fois que l’on a compris par quel bout prendre cet affrontement : face is the way.
  • Concernant Drakkisath, vous pouvez remarquer que je ne vous propose pas réellement un deck, mais plutôt une base. Je m’explique : j’ai réussi ce combat grâce à certaines des cartes présentes, et certaines cartes de mon deck me semblaient avoir été inutiles, je ne peux donc pas les conseiller. Vous pouvez considérer utiliser cette base dans un deck prêtre avec des bombes de lumière par exemple. Je vous conseille tout de même le paladin, car j’ai pu trouver le même bug sur ce boss que sur le tout premier boss de BRM. Ce boss pouvait être battu très facilement en ne jouant que deux serviteurs : Kel’Thuzad et Alakir. En effet, il n’attaquait pas Al’Akir car il semblait trouver cette manœuvre inutile étant donné qu’il reviendrait à la vie. Tirion est son remplaçant, il vous suffit de réussir à avoir les deux cartes sur le board en même temps et que le boss ne détruise pas KT avec un sort. Alexstraza et Sylvanas seront également des cartes cruciales dans la rencontre. Vous n’avez plus qu’à mulligan comme des fougueux pour les avoir et avoir un peu de chance ! Certaines cartes peuvent sembler étranges, mais chacune remplit un rôle bien précis : maintenir le board ( avec un râle d’agonie ou une invocation tierce ), finir rapidement, ou contrôler un minimum le board adverse afin de ne pas être débordé. J’ai conscience que cette liste est tout sauf « low cost », mais actuellement aucun streamer n’est parvenu à tomber ce boss sans un bon nombre de légendaires. A l’heure où j’écris cet article, Torlk et Bestmarmotte de la structure Millenium n’ont toujours pas posté de vidéo concernant le run de ce boss en low cost, alors que vers minuit leur chaîne YouTube avait déjà publié les vidéos relatives à TOUS les autres bosses. Le coût du deck exigé pour battre ce boss semble être la principale difficulté, peut-être un choix de Blizzard, qui sait.
  • En normal comme en héroïque, Rend est très sensible au mage frost. La liste est adapté pour le combat, avec des cartes particulières comme les moutons explosifs. Ne pensez même pas commencer la partie sans les avoir en main ( un seul peut suffire ) ! Une autre chose à savoir est qu’il pourra détruire instantanément la première légendaire posée, à vous de choisir celle que vous souhaitez sacrifier. Pensez également qu’il possède un bon nombre de blasts, qui tapent tous à 4 minimum, anticipez ce critère concernant l’activation de vos blocs de glace. Le combat devrait se passer de façon correcte, une deuxième barrière de glace peut-être un ajout sympathique, à vous de voir !

Cette aile était un défi d’un niveau très honorable, les deux dernières ailes promettent d’être corsées !

J’espère que cet article vous aura facilité la tâche et permis d’avancer vers le dos de carte tant convoité !

Je suis, comme toujours, disponible pour discuter de cette article, il suffit de m’attraper !  » Kat’chou  » comme dirait l’autre.

Peace ! – Teurteul#2320

 

4ème Aile

guide-hs-reochenoire-4

Salut bande de moules ! Devinez ce qui est sorti cette nuit ? Eh oui, une nouvelle aile de Blackrock Mountain ! Cette avant dernière aile nous propose pas moins de quatre bosses, et chacun d’entre eux est relativement intéressant. Une fois les cartes récupérées en mode normal, prenez le temps de passer par le coin des vrais gros joueurs : le mode héroïque !


Aujourd’hui, on fait péter le lézard ! Si vous aviez toujours rêvé d’une veste en peau de croco’ c’est votre chance, et sinon, un dos de carte vous conviendra surement, non ?

Nous allons donc passer en revue les decks qui m’ont permis de tuer ces bosses sans trop de soucis, ça ressemblait un peu à une promenade au zoo, avec des bestioles très grosses et pas du tout tenues en cages … enfin bref :

BRM 4

 

Si en normal il n’y a éventuellement qu’un boss demandant un deck spécial, en héroïque c’est trois decks originaux qu’il vous faudra, détaillons donc un peu les choix ci-dessus :

  • Tranchetripe est un boss dans le même genre que Garr ( dans la seconde aile ), tout repose sur votre gestion de son board à l’aide des silences et des vols de créatures, rien de nouveau, vous le finirez normalement avec une combo du prêtre. La méthode commence à se faire vieille, mais ce type de boss est une cible tellement facile pour ce type de deck que l’on ne va pas se priver ! Certaines cartes comme le limon et les copies de cartes peuvent vous sembler étranges, mais il semblerait que ce boss ait une arme qui se boost à chaque mort d’un œuf, donc au cas où, si on peut aussi en avoir une, c’est plutôt sympa.
  • Vaelastrasz, ou si vous avez la flemme de trouver comment prononcer son nom, le dragon rouge qui meule, n’est pas un boss très compliqué, du moment qu’il ne vous brûle pas vos cartes importantes ( disparition / gang up / soin / anti-bête ). En faisant le choix d’un deck meule, vous devez simplement mieux jouer que lui, car vous ne pourrez pas vider votre main comme un hunter pourrait le faire, soyez donc malins, et ça vous fera une petite initiation au nouveau voleur meule qui est très semblable à cette liste. Et oui, le deck joue une trahison, parce que c’est pas cher et que le boss peu vraiment pondre de gros boards, ça peut vous sauver la vie ce genre de petite chose, si si !
  • Concernant Chromaggus, il y a deux façons d’aborder le match : étant donné qu’il va vous donner des cartes dont vous devez vous débarrasser, soit vous essayez de les jouer facilement, soit vous essayez de les défausser. Vous l’aurez compris, j’ai choisi la défausse, car je considérais les listes mages centrées sur les réductions de coût des sorts comme pas assez fortes, mais c’est un avis personnel. Je vous propose donc un zoo à la sauce démons ! Il vous faudra votre Mal’ganis pour gagner, c’est certain, ainsi que vos cartes de défausse, si elles sont là ce n’est pas pour faire joli. Comme tout zoo, bien trader c’est le secret, pensez également à enlever de votre main les cartes réduisant le coût des serviteurs/sorts de Chromaggus en priorité, si il zone ou qu’il prend le board, c’est la fin.
  • J’avais parlé de trois decks originaux alors qu’il y a quatre bosses, la raison c’est notre ami Victor. En effet, si l’on prend en compte son pouvoir héroïque, il est logique de jouer une classe avec des sorts moyens voire mauvais. Et quelles classes ne jouent que très peu de leurs sorts ? Le paladin et le druide ! J’ai donc pris une liste de druide double combo qui pourrait être la petite sœur de celle que j’utilise en classé, en remplaçant le yéti par une mystique de Kezan. A moins d’un manque de chance évident, vous devriez le battre sans trop de soucis. Et au passage, ne comptez pas trop sur l’aide de notre cher Ragnaros …

Cette aile était intéressante, demandant quand même une bonne réflexion quant aux choix des decks, bien que le boss final soit à l’image de sa carte : pas si terrible que ça comparé à notre ami Kel’Thuzad …

J’espère que cet article vous aura donné le coup de pouce qui manquait afin de finir cette aile en héroïque, je suis comme toujours disponible pour en parler, tant qu’on m’offre le café y a aucun problème !

Peace ! – Teurteul#2320

 

5ème Aile

guide-hs-reochenoire-5

Coucou mes petits fripons ! Aujourd’hui c’est le cœur plein d’émotions que j’écris cet article, car oui, le dragon est mort ce soir, awiiiii owiihiihii owimbowey ! Pardon … Promis, plus de Pow Wow.

Vous l’avez compris, l’indomptable, le redoutable, Nefarian a rendu l’âme et nous a laissé de belles cartes (à défaut d’être très utiles), et surtout, le sésame tant désiré : le dos de carte héroïque !


C’est la dernière ligne droite, 4 bosses qui se dressent entre vous et votre dos de carte épique ! Il va donc falloir courir après ce gros lézard qui se terre au fond de son labo’, attendez vous à un peu d’humour, quelques éléments d’histoire de Warcraft, et surtout, un boss de fin vraiment bien pensé !

Je vais donc vous présenter, une fois encore mais la dernière, les decks qui m’ont permis de tomber les bosses de cette aile. Comme toujours il s’agit de decks ayant fait le taff en moins de 3 essais, viendez voir :

BRM 5

 

Comme pour l’aile précédente, l’un des bosses peut tomber avec un deck de ladder, mais les autres ont nécessité un deck building particulier, c’est ce qui fait la saveur du mode aventure :

  • Le système de défense est un boss très simple si on l’aborde avec un mage frost, ne faites pas attention au nom du deck, c’est celui que j’utilise en ladder, il marche très bien et il ne m’a pas fait défaut sur ce boss. Si vous savez jouer freeze, rien de spécial, pensez juste à exploiter ses serviteurs : celui qui boost les sorts peut aider à zoner ou à le tuer, celui qui zone peut être combiné à l’acolyte de la souffrance, celui qui rend les sorts moins cher permet de piocher et poser ses secrets pour pas cher, utilisez ces éléments à votre avantage !
  • Maloriak est un boss très agressif dont il faudra vous méfier. Le deck est construit de manière simple : vos 12 premières cartes sont là pour contrer son early game, le reste est fait pour tenir ou finir. Vous vous doutez donc que le combat ne sera normalement pas très long. Pour le mulligan, c’est simple, ayez de quoi contrer son early, et garder les géants de lave, le reste peut être renvoyé dans le deck. Vous devriez vous en sortir si la pioche n’est pas contre vous. N’oubliez pas que vos gardes funestes ont la charge et sont 7/5, ça pique par où ça passe. Certains ont abordé ce deck avec un prêtre ayant des silences de zone, une autre bonne option si vous souhaitez faire dans l’originalité.
  • Maintenant on tabasse de l’aveugle, c’est pas glorieux, mais tant pis. Atramédès est un boss simple à contrer, ici le plan est simple : on le gèle ou on le désarme, on duplique l’un des deux, et on continue en boucle jusqu’à ce qu’il meurt, tactique assez simple vous me l’accorderez. Mais ça marche ! Si vous souhaitez d’autres cartes bonnes dans ce combat, pensez au Bling-o-tron ainsi qu’à l’ennuy-o-tron, je n’avais tout simplement pas pensé au premier lors de la création du deck, et le second je ne l’ai pas pris pour ne pas le dupliquer, mais dans un gros druide taunt ça passe bien.
  • Aaah Nefarian, ça c’est du joli boss de fin, merci Blibli ! Comme en normal, il se divise en trois phases, qui sont à aborder de façon particulière. J’ai choisi le voleur afin d’exploiter au maximum la nouvelle carte donnée à la classe, il a toutes les armes pour gérer la première phase que l’on peut résumer par « zoner et prendre » (le board hein, bande de cochons). Lors du passage à la deuxième phase, il est important d’avoir une combinaison du type argus/sneed, argus/boom, argus/chromaggus. Le but étant de tuer Onyxia rapidement et de bien résister au boss afin de le mettre en top deck. Lors de la troisième phase, dites adieu à votre board, anticipez donc et gardez de quoi refaire un board dans votre main. Geddon à lui seul vous fera gagner cette phase, vous le posez et vous laissez faire. Nefarian n’inflige les dommages que par 4, votre Geddon devrait donc tenir 2 tours minimum, ce qui représente 18 dégâts sur le boss, autant dire que le baron ne rigole pas. Vous pouvez choisir d’utilisez un guerrier contrôle avec une ribambelle de taunt, des enchaînements, ce genre de choses, à vous de voir si vous souhaitez tourner le dos au vrai challenge ! Petite astuce : si vous décidez de jouer un prêtre combo, vous pouvez essayer de one shot Nefarian, du moment qu’il ne perd pas toute son armure avant le coup de grâce, et le boss ne passera pas par les différentes phases, il explosera immédiatement.

On a eu le droit à une belle image de fin, une aile intéressante, que demander de plus ? Ah oui, un dos de carte. Il est dès à présent dans votre poche, pavanez vous !

En attendant la prochaine aventure, qui promet d’être encore meilleure, je reste disponible pour parler de cet article et j’espère qu’il vous aura été utile.

Peace ! – Teurteul#2320

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :p ;) :$ :( 8) Plus de smileys »